Accueil DOSSIER Parole libre La non prise en compte des différentes formes d’intelligence dans le milieu éducatif haïtien

La non prise en compte des différentes formes d’intelligence dans le milieu éducatif haïtien

13 minutes de lecture

____

Par : Kesna DORILAS

____

Selon certains spécialistes en psychologie cognitive, il existe huit formes d’intelligence chez l’enfant. En 1984, Howard Gardner Docteur en psychologie cognitive a publié son premier livre sur la théorie des multiples intelligences. Ses recherches ont démontré que chaque personne nait avec la capacité de développer huit formes d’intelligence différentes. Il les représente ainsi :

  1. l’intelligence du langage (des mots),
  2. l’intelligence logico-mathématique,
  3. l’intelligence des images (spatiale),
  4. l’intelligence Kinesthésique (corporelle),
  5. l’intelligence de la nature,
  6. l’intelligence de la musique,
  7. l’intelligence interpersonnelle,
  8. l’intelligence intra personnelle (de soi).

D’après Gardner (1984), certaines personnes en possèdent à la fois plusieurs et d’autres qu’une seule. Que l’enfant possède plusieurs ou une seule des différentes formes d’intelligence, il a besoin d’encadrement et d’orientation. La non prise en compte de la diversité d’intelligence à l’école peut entraîner de grosses difficultés d’apprentissage chez l’enfant
En Haïti, les gens ont tendance à stigmatiser les enfants qui ont des difficultés d’adaptation en salle de classe. On retrouve parmi ces gens, des professionnels éducatifs, des parents ainsi que les autres enfants qui ont une aptitude d’adaptation plus apte.

En effet, pouvons-nous parler des différentes formes d’intelligence dans l’école Haïtienne ?
Depuis notre enfance jusqu’aujourd’hui nombreux d’entre nous ignorent dans quel domaine pourrions-nous exceller. Un grand nombre d’établissements scolaires ne possèdent même pas un système informatisé à l’heure du numérique. Les enfants n’ont aucun accès à des salles de pratique pour expérimenter les matières étudiées, sinon des anciens ouvrages écrits depuis le début du 21ème siècle.

Jusqu’à  présent,  l’aspect psychologique de l’enfance au sein des établissements scolaires reste un sujet tabou. Une école sur vingt a un psychologue scolaire. On retrouve pas mal d’enfants incapables de s’adapter au système. Le plus souvent, certains professeurs ont l’habitude de leur appeler « crétin » ou « sot ». Pour illustrer, je me prends à titre d’exemple. Je me rappelle quand j’étais à l’école fondamentale, je faisais face à des difficultés en Mathématiques. Mon professeur m’a fait fouettée par une élève d’une classe inférieure douée en la matière. Cependant, Mémoriser les leçons était chose facile pour moi. Comme si l’intelligence se résumait qu’aux Maths. Malgré cette capacité de mémorisation, aux yeux de la salle, j’étais crétine.

De nos jours, on constate que les résultats des examens d’État deviennent de plus en plus catastrophiques depuis l’avènement du nouveau secondaire. Le programme est mal abordé dans son ensemble, ce qui pourrait apporter de meilleurs résultats mais les écoles ne possèdent pas tous les mêmes ouvrages pouvant faciliter l’apprentissage des élèves, voire des spécialistes capables de découvrir de quelle forme d’intelligence qu’un enfant possède pour pouvoir l’encadrer et l’intégrer dans son champ.

Par conséquent, beaucoup d’enfants ne cessent de vivre le pire des cauchemars pendant leur période d’apprentissage, sans oublier ceux qui sont obligés d’abandonner de très tôt leurs études secondaires pour embrasser un quelconque métier s’ils ne peuvent maintenir le rythme. Je dis n’importe quel métier vu qu’au préalable l’enfant qui ignore ses points forts, ses aptitudes, de quelle intelligence est-il doté ? Il sera aussi difficile pour lui de s’orienter vers une étude professionnelle compatible à son intelligence, son savoir-faire. Rares sont ceux qui suivent un parcours professionnel similaire à leur intelligence.

De ce fait, on a comme résultat des enfants frustrés, déséquilibrés qui deviennent des adolescents incapables de faire des choix pouvant leur amener à l’accomplissement de soi. Il est temps d’aborder l’aspect psychologique des enfants dans la sphère éducative. Comme disent Kathy Koch et Sheila Seifert « tout le monde veut se sentir intelligent pendant que nous le sommes tous.» arrêtez de stigmatiser les enfants qui ont des difficultés d’adaptation dans des sphères incompatibles à leur forme d’intelligence. Voyons plutôt le problème dans le fond, car nous avons besoin d’un système éducatif qui simplifie l’apprentissage de tout enfant.

Note et Référence :

  • Focus on the family par Kathy Koch & Sheila Seifert
  • À quand une réforme du système éducatif en Haïti par Moise Saint-Eloi
  • Art, Réflexion & transmission par Jaynie Jane

________________

 Kesna DORILAS   |  kesnadorilas@gmail.com

Crédit Photo :  Miguel Á. Padriñán

Author

  • OmniScient Info

    OmniScient Info, est un média en ligne spécialisé dans l'Education et la Formation diffusant les actualités du monde l’éducation, de l’enseignement, de la recherche et de la culture en Haïti. OmniScient Info est destiné à tous les #acteurs de l’#éducation et de la #formation – aux #étudiants (tes), aux #enseignants (tes), aux #chercheurs, aux #directeurs (trices) d’#écoles, aux #parents et/ou toute autre personne ayant un intérêt ds le domaine l’Éducation en général. OminiScient Info | Le média de l'Education | #InfoUtile #InfoCommentée

    View all posts
Voir plus d'articles
Voir plus d'articles par OmniScient Info
Voir plus d'articles dans Parole libre
Les commentaires sont fermés

Voir aussi

Et si nous libérons l’évaluation de la prison scolaire en Haïti…  

Extrait commenté du livre : Administrer les écoles Privées en Milieu Rural : Théories et A…