Accueil GOUVERNANCE Système éducatif Le E-learning : opportunités et enjeux pour le système scolaire haïtien.

Le E-learning : opportunités et enjeux pour le système scolaire haïtien.

16 minutes de lecture

___

Par : Ridley PAUL

___

Désormais, en pleine ère du numérique, l’enseignement en ligne fait partie intégrante de l’éducation. À l’échelle internationale, mondialisation et crise COVID-19 obligent ou renforcent l’essor du E-learning. En Haïti, depuis 2018 (suite à 6-7 Juillet), il y a une forte tendance à piloter, intégrer le E-learning dans le système scolaire haïtien.

Le “E-learning” est-il une opportunité pour le système éducatif haïtien? Quels seraient les enjeux de sa mise en place sur le système éducatif haïtien? Que faire pour une meilleure intégration du “E-learning” dans le système scolaire haïtien?

Les trois dernières années académiques se sont tenues sur fond de fortes crises socio-politiques en Haïti. Des perturbations et arrêts de cours à répétition. L’enseignement en ligne serait une solution à ces arrêts de cours dûs aux Manifestations violentes, “Peyi lòk”, COVID-19, Insécurité, catastrophes naturelles, et actuellement la pénurie de carburants. Il reste à savoir dans la pratique s’il s’agit d’une solution efficace et accessible à tous les apprenants haïtiens. Grâce au E-learning, on pourra continuer à enseigner aux apprenants et garder leurs esprits éveillés malgré la rupture des cours en présentiel.

On aura aussi la possibilité de disposer et d’exploiter beaucoup plus de ressources pédagogiques. (Tutoriels, bibliothèques numériques, jeux éducatifs, etc.). Par la mise en place de plateformes ouvertes à tous/toutes et gratuites, ce serait une possibilité de favoriser l’égalité des chances d’apprentissage. Les apprenants auraient l’accès aux mêmes qualités de cours disponibles en ligne, aux mêmes ressources pédagogiques, peu importe leur situation géographique, économique, etc.

De tel système de cours permettrait de conserver certains cours de professeurs chevronnés et de les exploiter à une plus grande échelle scolaire. Le E-learning permettrait également d’inculquer la culture du numérique aux apprenants haïtiens, ce qui leur sera très bénéfique vu l’importance du numérique dans leur quotidien et leur futur professionnel.

Les cours en ligne développent l’autonomie de l’apprenant, jumelée à l’approche par compétence du secondaire rénové, car le gros du travail lui revient. À tout cela s’ajoute la flexibilité de l’horaire de travail et des cours, car certains cours sont asynchrones (différés). Ce sera un atout, vu les problèmes liés à l’accès à l’électricité et à un Internet haut débit de qualité.

Ces opportunités seront possibles avec le soutien nécessaire de l’Etat haïtien et certains partenaires internationaux et ceux du secteur privé en vue de rendre disponibles et accessibles les matériels informatiques, l’Internet haut débit de qualité, et surtout l’énergie.

Aucune opportunité ne va sans inconvénient. Les enjeux sont de taille. Le premier enjeu touche à la fracture scolaire qui ronge déjà le système éducatif haïtien (Écoles privées /publiques ; cours privés tournés vers les systèmes américains et français, écoles congréganistes, etc) . Cette fracture scolaire risque d’être augmentée à cause des grandes disparités socio-économiques entre les apprenants. Faute d’infrastructures de base (matériels informatiques, énergie, espace de travail à la maison), faute d’accompagnement parental et d’encadrement académique; on peut avoir pour conséquence une hausse chronique de la fracture scolaire.

Toutefois, s’il y a des financements publics et une bonne politique éducative publique destinée à l’implantation du E-learning en Haïti, cela peut contribuer à réduire la fracture scolaire, d’où le dilemme.

Il en résulte que le E-learning permettrait à tout apprenant lambda d’avoir accès à la même qualité d’éducation, si l’implantation se fait dans de bonnes conditions équitables pour tous. Autre enjeu à considérer, c’est le déficit d’interactions efficaces entre les professeurs et les apprenants, il y a tout un monde de différence, en ce sens, entre les cours en présentiel et ceux en ligne. À cela s’ajoute le déficit de socialisation de l’apprenant, de réseautage social, car l’école ne forme pas l’apprenant que sur le plan académique, elle forme l’homme et la femme de demain.

Les enjeux sont énormes sur le plan civique, patriotique ( pas de montée de drapeau en ligne), ainsi que les impacts négatifs sur le sentiment d’appartenance communautaire des apprenants. Tout en augmentant la compétitivité des apprenants haïtiens, cela risque aussi d’en faire des “médiocres numérisés” à cause de la surcharge informationnelle sans véritable assimilation des notions vues en ligne. Le dernier enjeu serait l’augmentation de la dépendance des apprenants à leurs petits écrans, aux côtés des jeux vidéo, portables, etc.

La transition à l’enseignement en ligne s’impose désormais. Le mieux c’est de se préparer et de procéder aux mises en place efficaces et nécessaires. Cette transition passera impérativement par :

  1. La formation des professeur(e)s à la pédagogie et à la didactique de l’enseignement en ligne.
  2. -L’accessibilité, de tous et toutes, à des infrastructures de base pour l’enseignement et l’apprentissage en ligne ( Énergie, bonne qualité d’Internet de haut débit, plateforme ouverte et gratuite de cours en ligne, matériels informatiques à coût réduit, etc.)
  3. La prise en compte du E-learning dans le plan décennal (2020-2030) de l’éducation du MENFP.
  4. -Une meilleure prise en charge du pilotage de l’enseignement en ligne par le MENFP. ( Mise en place du Bureau des Innovations pédagogiques, Bourses d’études en ingénierie pédagogique, Laboratoires informatiques dans les écoles publiques surtout, Financement des firmes et Startups liés au E-learning )
  5. La numérisation des manuels scolaires haïtiens, en accord et suite aux négociations avec les auteurs.
  6. La création de contenus pédagogiques adaptés à un curricula revisité.

L’École étant la principale victime de toutes les crises socio-politiques qui sévissent en Haïti, le E-learning s’impose comme élément de solution pour la continuité de la formation des apprenants haïtiens, bon gré, mal gré. Aucun changement et développement ne sont possibles sans une bonne prise en charge du secteur éducatif haïtien.

_________

Ridley PAUL

Normalien supérieur

CEO de Focus E-learning Center.

 

Author

  • OmniScient Info

    OmniScient Info, est un média en ligne spécialisé dans l'Education et la Formation diffusant les actualités du monde l’éducation, de l’enseignement, de la recherche et de la culture en Haïti. OmniScient Info est destiné à tous les #acteurs de l’#éducation et de la #formation – aux #étudiants (tes), aux #enseignants (tes), aux #chercheurs, aux #directeurs (trices) d’#écoles, aux #parents et/ou toute autre personne ayant un intérêt ds le domaine l’Éducation en général. OminiScient Info | Le média de l'Education | #InfoUtile #InfoCommentée

    View all posts
Voir plus d'articles
Voir plus d'articles par OmniScient Info
Voir plus d'articles dans Système éducatif
Les commentaires sont fermés

Voir aussi

Et si nous libérons l’évaluation de la prison scolaire en Haïti…  

Extrait commenté du livre : Administrer les écoles Privées en Milieu Rural : Théories et A…