Accueil GOUVERNANCE Système éducatif Motivation scolaire : Quelle stratégie pour rester motivé face à la triste conjoncture socio-politique Haïtienne ?

Motivation scolaire : Quelle stratégie pour rester motivé face à la triste conjoncture socio-politique Haïtienne ?

10 minutes de lecture

 

Nul n’est censé ignorer que scolariser un enfant en Haïti, c’est une chose très difficile compte tenu du fait que l’État manque cruellement de moyens et que fréquenter une école sérieuse s’avère onéreux. Bon gré mal gré, les parents s’escriment à assurer l’éducation de leurs petits en accumulant sporadiquement des petits boulots. Cependant, nous qui sommes des professionnels de l’éducation, nous savons que payer une bonne école pour ses enfants pour qu’ils puissent recevoir de l’instruction est important, néanmoins dans le processus d’enseignement/apprentissage ce qui s’avère encore plus fondamental, c’est la motivation des apprenants. Or, ces dernières années en Haïti, tous les événements de la vie nationale et politique concordent pour démotiver les acteurs de l’éducation, particulièrement les apprenants. Entre la psychose de peur incrustée par l’insécurité généralisée et les jours de classe abrégées à intervalle régulier, les acteurs de l’éducation vivent l’enfer. Désirant savoir comment font certains de ses valeureux soldats, nous avons décidé de leur demander quelles stratégies est-ce qu’ils mettent en place afin d’être toujours motivés malgré la triste conjoncture du pays.

« Je rêve d’une vie de luxe et je dois me battre même si la situation du pays est en ruine. Je ne peux pas compter sur le pays », répond Matchée, une élève de 17 ans. Pour elle, la motivation est intrinsèque. En dépit de la situation désastreuse du pays, elle n’arrête pas de rêver. Cela corrobore la définition de Keller (1996), pour qui ; la motivation se réfère au choix que l’apprenant fait d’éviter ou d’aller vers un but désiré ; au degré d’effort qu’il mettra selon ces choix.

« Quand il faut préparer un examen, rédiger un devoir, etc. Je me préoccupe que de ça, et après, je reviens à la réalité », rétorque d’un autre côté, Jean, un élève en classe de Secondaire 3. Un dépassement de soi pour ne pas regarder à la situation du pays pendant les jours de classe, Jean reste motivé parce qu’il a un certain contrôle sur ce qui doit prédominer durant les instants de son parcours scolaire. Bon combattant !

Par ailleurs, il n’y a pas que les apprenants qui peuvent être touchés par la néfaste conjoncture du pays, les enseignants le sont tout autant. « La motivation est naturelle chez moi parce que j’aime l’enseignement, c’est mon domaine. Donc, j’ai toujours hâte d’être en classe malgré les troubles sociaux-politiques », réplique Jean-Philippe Germain, éducateur soucieux. Pour lui, c’est la passion, l’amour du métier qui lui donne cette motivation.

Après ces témoignages, nous pouvons conclure sans langue de bois que les apprenants et les enseignants haïtiens sont pour la plupart des super-héros. Et aussi, pour garder sa motivation durant le processus d’apprentissage, il faut s’accrocher fortement à son rêve, faire un dépassement de soi tout en sachant garder le contrôle sur ce qui prédomine durant les jours de classe comme Matchée et jean. Sans oublier Jean-Philippe Germain qui fait de l’enseignement sa passion.

Éduquer et se faire éduquer en Haïti, c’est un vrai parcours du combattant. Par conséquent, seuls ceux qui ont la bonne stratégie pour se motiver, vaincront face à cette triste conjoncture que connaît le pays depuis tantôt trois ans.

NB : à part de Jean-Philippe GERMAIN, je n’ai pas souhaité révéler les vrais noms des autres personnes.  Matchée et Jean sont donc des noms d’emprunt 

_____

Author

  • Kemberly Perissien

    Rédacteur à Omniscient Info. Passionné de l'Enseignement et du journalisme utile. Etudiant en Sciences de l'éducation Mail: kemberly.perissien@omniscientinfo.com

    View all posts
Voir plus d'articles
Voir plus d'articles par Kemberly Perissien
Voir plus d'articles dans Système éducatif
Les commentaires sont fermés

Voir aussi

L’éducation, la pelle pour sortir Haïti de l’ornière

« On a tout essayé, donnons une chance à l’éducation en Haïti… »   En regardant le titre d…