Accueil ENSEIGNEMENT Université Université d’Etat d’Haïti: simple état des lieux, compétition et comportement stratégique. Propos liminaires

Université d’Etat d’Haïti: simple état des lieux, compétition et comportement stratégique. Propos liminaires

9 minutes de lecture

______

Par :  Edzer JEAN-JUSTE *

______

Après la signature d’un protocole d’accord connu sous le nom de « Dispositions Transitoires » arraché par l’Université d’État d’Haïti (UEH) en février 1997 au gouvernement Préval /Alexis, le tissu de relations qui se noue depuis au sein de cette organisation s’est amplement développé avec des étapes en dents de scie ponctuées de situations conflits et d’apaisement. Ce contexte renvoie, en effet, à une double signification communicationnelle tant à l’égard des membres de la communauté universitaire qu’à l’égard de tout gouvernement ou de l’environnement. Il n’est pas vain de noter que le Président René Préval et le Premier Ministre Édouard Alexis éprouvaient toutefois de l’empathie pour les luttes étudiantes. Quant à ce dernier, il a largement facilité le processus d’élaboration et de conclusion du document.

L’Université d’État d’Haïti (UEH) est une organisation complexe opérant dans un environnement désormais compétitif diversifié et en constante évolution.  Ses structures organisationnelles se sont démocratisées par effet de l’évolution des comportements. L’approche devient plutôt interactionniste et incrémentaliste quant aux procédures définitionnelles des problèmes et de prise de décision et ce, grâce à la vigilance de certains groupes engagés. La compétition électorale s’y est installée non sans heurts. Mais, quelque temps plus tard, les intérêts particuliers prennent le dessus sur l’intérêt général dans un contexte d’effervescence partisane. Le rapport aux valeurs tant chouchoutées passe au désenchantement. Conforté par une raison universitaire indicative d’une nouvelle façon de faire, d’agir et de penser et inspiré vraisemblablement de la logique des travaux de Richard Cyert, James March et Herbert Simon (1958 et 1963), un nouveau modèle d’interactions émerge et se renforce dans le sens de maintenir et perpétuer les relations de pouvoir objectivées dans des postes socialement enviables.

Dans certaines entités de l’UEH, le renouvellement du personnel dirigeant est périodique et régulier; dans  d’autres, les mêmes têtes continuent pendant de longues années  à occuper les lieux du centre de décisions stratégiques. Dans ce dernier cas, ce comportement a entraîné et entretenu une situation de monopole de fait sur fond de clientélisme en faveur d’un leader ou de ses proches et, à l’analyse des processus électoraux, elle peut paraître, à la limite, fausser la norme compétitive. Cette réflexion s’inscrit dans une démarche à quatre temps:

Pour lire l’intégralité de l’article: Cliquez sur  Edzer Jean-Juste pour le téléchargement gratuit.

_____

* Professeur à l’université d’Etat d’Haiti (UEH)

Author

  • OmniScient Info

    OmniScient Info, est un média en ligne spécialisé dans l'Education et la Formation diffusant les actualités du monde l’éducation, de l’enseignement, de la recherche et de la culture en Haïti. OmniScient Info est destiné à tous les #acteurs de l’#éducation et de la #formation – aux #étudiants (tes), aux #enseignants (tes), aux #chercheurs, aux #directeurs (trices) d’#écoles, aux #parents et/ou toute autre personne ayant un intérêt ds le domaine l’Éducation en général. OminiScient Info | Le média de l'Education | #InfoUtile #InfoCommentée

Voir plus d'articles
Voir plus d'articles par OmniScient Info
Voir plus d'articles dans Université
Les commentaires sont fermés

Voir aussi

Et si nous libérons l’évaluation de la prison scolaire en Haïti…  

Extrait commenté du livre : Administrer les écoles Privées en Milieu Rural : Théories et A…